Comment favoriser le partage de données pour l'intelligence artificielle : le rôle de la puissance publique
Comment favoriser le partage de données pour l'intelligence artificielle : le rôle de la puissance publique

Comment favoriser le partage de données pour l’intelligence artificielle : le rôle de la puissance publique

L’organisation d’événements sectoriels représente une stratégie clé pour sensibiliser et encourager le partage de données, crucial pour l’intelligence artificielle (IA). La puissance publique doit jouer un rôle actif dans la promotion de ces rencontres entre les détenteurs de données et les acteurs de l’économie numérique intéressés par leur utilisation dans des solutions d’IA. Ces événements, tels que les “Forums de la donnée”, permettent de mettre en lumière des initiatives exemplaires et d’inspirer d’autres acteurs à s’engager dans une démarche de partage et de coopétition.

En parallèle, l’accompagnement et les conseils aux entreprises dans la contractualisation de leurs échanges de données sont essentiels. La médiation de l’État, en collaboration avec des organismes tels que la CNIL et la Direction générale des entreprises (DGE), facilite la mise en place de bonnes pratiques et de contrats types. L’objectif est de réduire les obstacles culturels ou organisationnels au partage de données et de promouvoir une gouvernance efficace et transparente dans ce domaine.

Dans cette optique, la création de fondations privées d’utilité publique peut jouer un rôle crucial. Ces fondations visent à structurer les relations en données entre les acteurs économiques, le monde associatif et les écosystèmes sectoriels sur le long terme. Elles favorisent la coproduction de corpus de données dans une logique de communs et de réciprocité, contribuant ainsi à dynamiser l’écosystème de l’IA.

Pour que ces initiatives aboutissent pleinement, il est essentiel de sensibiliser les entreprises et les consommateurs à l’importance du partage responsable des données pour l’avenir de l’IA. La formation à l’intelligence artificielle est donc un levier fondamental pour accompagner ces évolutions et garantir une utilisation éthique et efficace des données dans le domaine de l’IA.